Young man are cycling road bike in the evening

5 bonnes raisons de participer à un triathlon

Les triathlons représentent un défi intimidant qui semble parfois réservé uniquement aux sportifs professionnels. En vérité, tant que vous avez de l’endurance, que vous savez nagez, courir et pédalez – un triathlon peut-être tout à fait accessible. D’autant plus qu’il existe plusieurs niveaux de difficultés.

C’est décidé ! Dès que je ne serai plus enceinte, je vais m’inscrire à un triathlon. Pourquoi ?

  1. Tout d’abord pour relever un défi sportif qui m’intimide par son nom
  2. Y arriver serait pour moi une véritable fierté personnelle qui me semble plus accessible qu’un marathon.
  3. Pour me donner un objectif concret et me motiver à continuer mes entrainements sportifs avec régularité
  4. Pour me récompenser de mes efforts sportifs interdisciplinaires
  5. Mais surtout pour le plaisir de partager un tel effort dans une ambiance festive débordant d’une belle énergie.

Et vous, quelle est votre raison pour participer à un triathlon ?

#1 S’entrainer pour un triathlon

Cependant il faut quand même être en forme pour relever le défi – et ce, dans chaque discipline. La dernière fois que j’ai encadré un tel évènement, un participant à failli me faire couler parce qu’il ne s’était pas préparé à l’épreuve de natation en se disant que 300m n’était rien. Mais que nenni…

#2 S’entrainer pour relever le défi

Bref si vous voulez avant tout relever un défi personnel, un simple entrainement par semaine dans chaque discipline – pour un total de 5h par semaine – peut-être bien suffisant.

Visez cependant des sessions vous permettant de parcourir le double de la performance demandée au triathlon auquel vous êtes inscrit.

Pour débuter dans le monde du triathlon, les série MEC sont idéales car elles proposent des initiations au triathlon avec 300m de nage, 10 km de vélo et 2,5 km de course.

#3 S’entrainer pour gagner

Si vous êtes en bonne forme physique, que vous pratiquez des activités sportives régulières, et que le triathlon est avant tout un défi pour gagner; vous aurez besoin d’un véritable programme d’entrainement réparti sur plusieurs semaines afin de développer vos capacités physiques.

Idéalement, faites appel à un coach sportif qui saura vous développer un programme sur mesure, répondant exactement à vos besoins.

Sinon, ce plan d’entrainement sur 12 semaines, et réparti en 3 phases, pourrait vous donner une bonne base. Amis autodidacte, c’est fait pour vous !

#4 Au delà de l’entrainement

L’entrainement sportif ne fait pas l’athlète. L’hygiène de vie est aussi très importante lorsque l’on se prépare à un tel évènement.

Alors n’hésitez pas à adapter votre alimentation pour optimiser la récupération, pensez à bien vous étirer pour garder un corps en santé et à évitez les boissons alcoolisées.

#5 L’équipement pour un triathlon

Être physiquement prêt ne fait pas tout. L’interdisciplinarité du triathlon peut demander aussi un équipement adapté :

  • De bonnes chaussures de courses : L’accessoire le plus important qui doit être adapté au mieux à votre posture. Et si vous avez des douleurs quand vous courez, n’hésitez pas à prendre rendez-vous chez un podiatre.
  • Le cuissard : Si vous voulez gagner du temps à la station de repos, il existe des cuissards adaptés aux triathlons pour rester confortable aussi lors de l’épreuve de la natation.
  • Le vélo : En réalité tant que votre vélo roule, vous pouvez participer au triathlon. Mais pour les amateurs de vitesse il existe des vélos de performance. Plus légers et ultra-profilés, ils offrent un certain avantage.
    Mais en réalité, peut-être qu’un simple fitting par un professionnel peut aussi améliorer votre confort et votre performance.
  • Les gels dynamisants et électrolytes : Comme nous avons déjà plus le constater dans un précédent article, la nourriture joue aussi un rôle stratégique pour les performances sportives.

Prévoir quelques gels dynamisants va vous permettre de jouer avec les sucres pour répartir votre énergie selon les épreuves.

Et n’oubliez pas de prévoir une boisson électrolyte (idéalement faite maison car elle contient moins de sucres), pour bien récupérer en fin de course.

Vous voilà maintenant bien outillé pour cette saison de triathlon. Alors, allez-vous tenter votre chance cet été ?

Trouvez votre course en allant voir la liste des triathlons au Québec pour l’été 2019 !

Partager

Copier le lien

Copier