Il faut savoir recevoir

Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Il était temps que les fêtes arrivent! Probablement que, comme moi, vous devez réinvestir plusieurs de vos amitiés. Le travail, les projets et l’école nous drainent tellement d’énergie qu’on finit par réaliser qu’on n’a pas vu plusieurs personnes de notre entourage depuis belle lurette!

C’est le moment de se retrousser les manches et de recevoir tous ces gens qui comptent pour nous! Si cela peut sembler gros, il faut savoir que recevoir, c’est assez simple. Les mots d’ordre : organisation et plaisir. Amusez-vous! Ce que la plupart des gens désirent, avant tout, c’est de passer un bon moment en votre compagnie. Si vous tenez à impressionner plus que tout, offrez-leur des billets pour un spectacle du Cirque du Soleil!

Comment se prépare-t-on?

Comme lors d’une dégustation de bière, n’attendez pas à la dernière minute! Il n’est pas nécessaire de rappeler que, durant le temps des fêtes, les magasins sont bondés de gens et que l’idée de trouver un stationnement relève du miracle. L’idée, c’est de commencer ses achats plusieurs jours à l’avance. Vous n’êtes pas obligé d’acheter tout d’un coup! Les bières, par exemple, peuvent être stockées quelques semaines dans un placard sans problème.

Un moyen pour bien prévoir le nombre d’invités, c’est de créer un événement privé sur Facebook quelques semaines à l’avance et d’inciter ses convives à confirmer le plus tôt possible. Si, comme moi, vous avez des amis provenant de plusieurs sphères professionnelles, essayez au mieux de sélectionner des personnes qui ont des caractères compatibles. Par la suite, il est important de se renseigner sur les allergies et sur les tendances alimentaires de chacun. L’idée n’est pas de préparer vingt recettes différentes, mais bien d’avoir une idée d’ensemble des goûts de chacun.

Qu’est-ce qu’on mange?

La réponse dépend de votre motivation et de vos compétences culinaires! Recevoir une dizaine de personnes peut représenter une journée de travail en soi. Avec de l’aide, vous pouvez prévoir une plus grande variété de repas, dans le cas contraire, je vous suggère de faire des pâtés ou une tourtière. Une bonne tourtière du lac St-Jean est toujours très vendeur auprès d’ami.es français! Vous pourriez aussi opter pour la formule bouchée. Le défi résidera dans la sélection de pâté de campagne et les types de fromage. Ce n’est pas une solution très économique si on prend en compte le prix astronomique des produits laitiers au Québec!

Si le budget n’est pas un problème, il y a l’option de commander un buffet auprès d’un traiteur. C’est simple, efficace et les plats seront diversifiés. Renseignez-vous auprès de votre boucher de quartier, plusieurs offrent ce type de service!

Pour ceux qui désirent quelque chose de plus participatif, vous pouvez organiser un Pot Luck. C’est très simple, chaque invité apporte un plat qu’il a fait. Il suffit alors de voir avec les gens qui apportent quoi pour ne pas se retrouver avec 5 salades de macaroni!

Et l’alcool dans tout ça?

Le temps des fêtes, c’est aussi le moment des résolutions. Une caisse de bière sans alcool ne sera pas de trop et vous ferez la joie des femmes enceintes, des personnes abstinentes et des conducteurs désignés! Toujours dans la lignée des produits peu alcoolisés, vous pouvez préparer un vin chaud de Noël aux épices. Tout dépendamment de comment vous le faites, si vous amenez le vin à plus de 80 degrés Celsius durant le processus la quasi-totalité de l’alcool s’évapora.

Côté bière, allez-y avec des produits de microbrasseries, mais également avec des bières commerciales. N’oubliez pas que vous devez satisfaire un grand nombre, les produits nichés risquent de vous faire manquer votre cible!

Activités

Les temps changent et les jeux vidéo peuvent être une excellente idée ! Des jeux comme Jokes de papa ou encore Rock Band peuvent créer des moments inoubliables. Pensez à grand-maman avec une guitare en plastique à la main en train de performer Enter Sandman de Metallica. Les jeux de rôle peuvent également être une option. Je vous suggère le jeu Loup-Garou ou encore un jeu plus léger comme la Boulette!

L’idée derrière la réception, c’est de vous détendre. Ne vous compliquez pas les choses. Vos invités vous préférons à l’écoute plutôt que débordé et stressé. Profitez-en, c’est les vacances!

Articles qui pourraient vous intéresser

Maxime Hébert-Lévesque

Maxime Hébert-Lévesque

Passionné par l’industrie brassicole et brasseur amateur depuis plusieurs années, Maxime détient un baccalauréat en communication de l’UQAM et complète présentement un certificat en journalisme à l’Université de Montréal. Outre la bière, il s’intéresse à l’informatique, l’actualité, les sciences et le sport. Entre une Berliner Weisse et une IPA, il adore lire et apprendre sur tout!