Objectif trekking : Une nouvelle aventure commence!

Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Dans chaque coeur de randonneur sommeil un rêve de trek : que ce soit autour du Mont Blanc, le sommet du Kilimandjaro, la chaîne Himalayenne, ou sur la célèbre Pacific Crest Trail… Et toi, quel est le sentier de tes rêves ? Es-tu prêt à te lancer dans la grande aventure du trek ?

#1 Être prêt

On ne se prépare pas pour le Népal comme on se prépare pour le sentier des Appalaches. Chaque destination à ses spécificités, son mode de fonctionnement, ses formalités, et même ses guides de voyage.

Alors avant tout départ, il faut savoir dans quelle aventure on s’embarque :

  • Un guide est-il obligatoire ?
  • Quelle sera l’altitude maximale ?
  • À quelles températures tu vas être confronté ?
  • Y’aura-t-il des risque de mal des montagnes ?
  • Comment vont se passer les ravitaillements ?
  • Comment vas-tu dormir ?

#2 Être fort

Malgré le récit de Cheryl Strayed, il faut éviter de se lancer dans une telle aventure sans entraînement. Mieux son corps est fort, mieux on saura éviter les petites catastrophes et réagir face aux imprévus.

En trek on travaille ses jambes, son dos, son endurance et son cardio dans les montées. Et oui, tout ça !

Alors pour se préparer il faut :

  • Être actif au quotidien (et oui, pas de repos sur le sentier). Pourquoi pas aller au travail à pied ou à vélo par exemple ?
  • Se programmer une routine sportive qui va vous permettre de travailler tous les aspects cités ci-dessus. Par exemple l’endurance par la course à pied, le cardio par de la natation, etc.
  • Renforcer son corps, notamment les chevilles et le dos qui sont très sollicitées lors d’un trek. Pour cela les sports comme le yoga et les pilates, sont top !
  • Mais surtout, il faut randonner avec un sac chargé sur le dos. Parce que marcher en ville et marcher en montagne est différent. Parce que marcher avec ou sans sac è dos est aussi très différent. Parce que marcher sur de longues distances plusieurs jours d’affilé change encore la donne ; même fatigué il faut avancer.

#3 Être léger

Parmi les gros défi du trek, il faut voyager léger. Idéalement ton sac à dos doit peser 12 à 15 kg selon ton poids et ta masse musculaire. Alors il faut prendre uniquement l’essentiel et se départir de ce dont on ne se sert pas une fois sur la route.

Parce que, crois moi, sans entraînement tu partiras toujours avec beaucoup trop de choses inutiles.

Pour un sac à dos optimal, l’idéal est de tester un trek de quelques jours. Mais pour ceux qui n’ont pas le temps, voici une liste type pour un trek :

  • 1 sac à dos + sursac
  • des bâtons de marche
  • 1 tente
  • 1 matelas
  • 1 sac de couchage
  • 1 réchaud
  • De quoi cuisiner
  • Briquet ou allumettes
  • Gourde
  • Système de traitement de l’eau
  • 1 lampe frontale
  • Kit hygiène
  • Couverture de survie
  • 1 sifflet
  • Vêtements :
  • Lunettes de soleil
  • Chapeau
  • Bonnet et gants au besoin
  • Topoguide ou carte
  • 1 paire de lacet de rechange (multi-usage)
  • Cellulaire
  • 1 ou 2 sacs étanches
  • Autres accessoires de loisirs : livre, carnet de voyage, kit aquarelle, etc.

Alors, qui sera le premier à partir sur les sentiers du monde armé de son sac-à-dos ?

Articles qui pourraient vous intéresser

La Cyclonomade

La Cyclonomade

Parce que son vélo est son meilleur ami et son allié de voyage, Laura la Cyclonomade a pédalé plus de 34 000 km à travers le globe pour aller à la rencontre des autres.

Et quand elle n’est pas en voyage, elle pédale dans les rues de Montréal, randonne dans les Appalaches, ou court au parc Jarry. Parce que, de toute façon, la vie vaut bien d’être active!