Beautiful pregnant woman and her cute little daughter together i

Un deuxième enfant en route ? Tout va bien aller!

Vous attendez votre deuxième enfant ? Penser à concevoir à nouveau ? Nous, on a même pas eu le temps de planifier notre 2e merveille qu’elle s’était déjà installée dans mon ventre. Une belle surprise oui… mais toute une!

Étant parents d’un magnifique garçon (qui ne fait pas ENCORE ses nuits dois-je préciser), on a eu peur. On s’est demandé si la venue de notre princesse allait doubler le bonheur et aussi… si ça allait doubler le «travail parental» qui venait avec… Constat:

On est nettement plus relax au 2e.

La petite pleure pour rien? Hurle sa vie entre 17h et 19h? Est inconsolable? Qu’à cela ne tienne, on a déjà vécu cette traversée du désert et on sait qu’il n’y a rien d’autre à faire que d’être là, que de se faire rassurants. C’est normal. On câline notre bébé… et on ferme nos oreilles.

Préserver la place du plus vieux

On avait peur. Peur que notre fils soit moins heureux. Moins épanoui, moins gentil. Eh ben non. Peut-être sommes-nous l’exception à la règle mais notre terrible two est formidable avec sa soeur (des fois trop aimant mais comment expliquer le principe de «respecter la bulle» d’autrui à un petit homme affectueux?).

On avait toutefois fait de l’éducation en amont. On en a lu des livres sur l’arrivée d’un nouveau bébé. On lui a répété souvent qu’il y avait un bébé dans mon ventre, on l’a souvent mis en situation (Quand ta soeur sera là, on fera telle chose, ou avec ta petite soeur tu vas pouvoir faire cela…). On a commencé à le responsabiliser en tant que grand frère en essayant de pas trop le faire grandir vite. C’est un défi mais ça se fait, et bien à part ça!

Et les amis, ça va?

Bon. C’est clair que la vie sociale en prend un coup.Toi qui avait retrouvé un peu de liberté en arrêtant l’allaitement, en retrouvant la forme et ton sommeil… Eeeeeh bien retour à la case départ! En plus de devoir surveiller les allers et venues du plus grand, de répondre à ses 1001 questions et caprices, il y aura un autre petit être qui aura une faim insatiable et une couche à changer aux 2 frames.

Enfin… On réinventera le monde quand les enfants seront grands! D’ici ce temps là, vive les conversations de 32 secondes, les histoires dont on ne connaîtra jamais la fin et les sujets en rafales. Vaut mieux en rire!

Ah la vie de couple!

Souvent crevés à 19h, habituellement couchés avant 21h, le couple survit bien sûr. On met de l’eau dans notre vin et on vit beaucoup en mode «course à relais». On forme une famille… en 2 équipes!  Moi avec bébé (allaitement oblige!) et mon amoureux avec notre garçon. Chacun ses changements de couches, chacun son bain.. C’est la façon qu’on a trouvé pour que tout roule aisément sans devenir lourd. Bien sûr, on se donne des coups de main par ci par là mais on suit cette grande ligne directrice.

Finalement, apprivoiser la vie à quatre se fait naturellement. Dans un petit manque de sommeil, dans un petit capharnaüm de jouets, de sucettes, de petits vêtements à plier…. Dans une maison loin d’être parfaite et avec des repas un peu moins sexys, mais sincèrement, pas certaine que j’ai déjà été plus heureuse!

Bon 2e !

Partager

Copier le lien

Copier